Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Le développement durable
 

Pour que tout le monde y gagne

 
 

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 mai 2016 (modifié le 31 mai 2016)


Un meilleur environnement

Les déchets peuvent être effectivement à l’origine de dégradations paysagères lorsqu’ils sont abandonnés. Ils ont un effet néfaste sur l’image de la route et d’un territoire et portent de surcroît atteinte à la valeur écologique de nos dépendances. La DIR Est s’est engagée, dans le cadre d’un plan de développement du développement durable, à entretenir de manière durable ses dépendances vertes et bleues.

Plus de temps pour la sécurité

Chaque année, environ 50 000 heures sont consacrées au ramassage des déchets aux bords des routes du réseau de la DIR Est. En terme d’effectif, cela représente plus de 30 personnes affectées à plein temps tout au long de l’année à la collecte des déchets.

40 tonnes de déchets sont collectés en moyenne, chaque année, par un centre d’entretien et d’intervention.

Plus de 400 000 € TTC ont été consacrés à la collecte et au traitement de ces déchets en 2015.

Autant de crédits non disponibles pour refaire les routes

.

Le temps et les moyens consacrés au maintien de la propreté des routes se font au détriment de la sécurité. En changeant les comportements des usagers de la route, les agents de la DIR Est peuvent se consacrer davantage à leur mission essentielle : assurer la sécurité des usagers dans leur déplacement.

« Je devrais mobiliser les équipes sur d’autres missions plus importantes pour les usagers, mais les agents passent beaucoup de temps à ramasser des déchets. Ce n’est pas une des missions les plus valorisantes, mais cela fait partie de leur travail. D’autant plus que 8 jours après une opération de ramassage, il faudrait déjà recommencer. »

Un chef d’équipe

Page suivante