Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
La régulation dynamique des vitesses…
 

Nos réponses à vos questions les plus fréquentes

 
 

Pourquoi la RDV ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 novembre 2017

Pourquoi la RDV ?

Pourquoi activer une régulation dynamique des vitesses sur le contournement de Nancy ?

Sur le contournement de Nancy, fortement sollicité, la direction interdépartementale des Routes de l’Est (DIR Est) a activé depuis mi-septembre 2017, un système de régulation dynamique des vitesses (RDV) pour améliorer les conditions de circulation et de sécurité des usagers, pour réduire les congestions récurrentes et retarder leur apparition.

Le principe de cette régulation est de faire circuler, ensemble, des véhicules à la même vitesse, vitesse adaptée pour optimiser l’utilisation des deux voies de circulation et éviter les à-coups générateurs de ralentissements et de bouchons.

Comment et qui régule la vitesse sur l’A33 ? Une personne ? Un ordinateur ?

Le système de régulation dynamique des vitesses repose sur un algorithme informatique. Celui-ci, sur la base des données de trafic (comptages) recueillies en temps réel, dispose d’un module de calcul permettant d’optimiser les conditions de circulation. L’algorithme propose à un opérateur du Centre d’Ingénierie, de Sécurité et de Gestion du Trafic de la DIR Est, la vitesse optimale à afficher. L’opérateur analyse les données et décide, le cas échéant, de valider la vitesse proposée. Celle-ci est ensuite affichée et devient alors réglementaire.

La limitation des vitesses

Pourquoi limiter la vitesse à certains endroits, alors que le trafic est fluide ?

Le principe de la RDV est de réguler les vitesses en amont de la zone difficile pour retarder l’arrivée des véhicules sur cette zone. Les données de trafic sont recueillies en temps réel. Lorsque le trafic se densifie, le système propose une baisse de la vitesse avant la saturation et ce en amont de la zone difficile. La baisse des vitesses est également activée avant l’apparition des bouchons.

Pourquoi ne pas repasser la vitesse à 130 km/h lorsque le trafic est fluide ?

Avant la mise en place de la RDV, la vitesse maximale autorisée sur la section était de 110 km/h. Cette vitesse est le fruit d’un consensus entre les différentes institutions. Elle a été choisie pour des raisons de sécurité, de respect de l’environnement et de limitation de bruit produit par le trafic.

Pourquoi la limitation de vitesse n’est pas la même dans les deux sens de circulation ?

La circulation n’étant pas la même dans les deux sens, au même moment, il est normal que la vitesse affichée ne soit pas la même dans les deux sens.

Qu’est-ce qui justifie une limitation de vitesse à 90 km/h entre 22 h et 5 h ?

La vitesse peut aussi être choisie manuellement pour protéger des interventions sur la voie telles que des chantiers ou des opérations de maintenance des équipements.

Un sentiment d’insécurité

Que faire vis-à-vis du comportement des chauffeurs qui ne respectent pas les limitations de vitesse (plus nombreux que ceux qui respectent la limitation) ?

La DIR Est compte sur la compréhension et sur l’acceptation de la RDV par les usagers pour garantir la sécurité et l’efficacité de la mesure. La réussite du dispositif repose sur l’adaptation des comportements individuels pour un bénéfice collectif. La vitesse affichée est une vitesse prescrite et réglementaire. Elle doit être respectée. Les usagers peuvent s’exposer à des contrôles.