Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Circuler en hiver

A quoi faut-il être particulièrement attentif sur la route ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 octobre 2012

Envisager un éventuel blocage

Si vous n’avez pu reporter votre déplacement, il est important d’avoir à disposition de l’eau, de la nourriture, des vêtements chauds, des gants et des couvertures.

Il faut également disposer de suffisamment de carburant pour ne pas tomber en panne et pouvoir utiliser le chauffage du véhicule.

Être conscient d’un danger permet de mieux s’y préparer.
Les risques de souffrir de déshydratation ou du froid sont bien réels en cas de blocage.

ROULER A DROITE en cas de fortes chutes de neige

Sur les routes à 2 fois 2 voies, il est en effet vivement recommandé aux usagers des véhicules légers de circuler sur la voie de droite en cas de neige et d’éviter les dépassements sur routes bidirectionnelles.

C’est en effet sur la voie de droite que les moyens sont concentrés et que le déneigement se fait en priorité (voir les engagements de la DIR Est).

« Quand il neige, sur une route à 2 fois 2 voies : à droite, je suis en sécurité, à gauche, je suis un aventurier ».

Ne jamais dépasser les chasse-neige et engins de salage en cours d’intervention (feux bleus allumés)

Cette règle est fixée par le Code de la Route - article R414-17 - pour la sécurité de chacun et doit être respectée même si ce type d’engin circule à 50km/h (vitesse maximale règlementaire).

Article R414-17 I. 2° : « Lorsque, sur la chaussée, une voie de circulation au moins est couverte de neige ou de verglas sur tout ou partie de sa surface (…) : le dépassement des engins de service hivernal en action sur la chaussée est interdit à tout véhicule.

« Contrevenir à cet article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe ainsi que la suspension, pour une durée de 3 ans au plus, du permis de conduire. »

Ne pas dépasser ni changer de file pour les PL

Cette règle, recommandée pour les VL est obligatoire pour les PL.
Le non respect de cette interdiction est souvent la cause de blocages.

Article R414-17 I. 1° : « Lorsque, sur la chaussée, une voie de circulation au moins est couverte de neige ou de verglas sur tout ou partie de sa surface (…) : le dépassement ou le changement de file est interdit à tout conducteur d’un véhicule dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes ou à tout conducteur d’un ensemble de véhicules dont la longueur excède 7 mètres.

« Contrevenir à cet article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4ème classe ainsi que la suspension, pour une durée de 3 ans au plus, du permis de conduire. »

Par ailleurs, il faut également respecter les règles générales du Code de la Route, notamment :

  • Maintenir une vitesse modérée pour pouvoir garder la maîtrise de son véhicule en toute circonstance.
  • Garder une distance de sécurité suffisante : en cas de pluie ou de neige, il faut augmenter l’intervalle avec le véhicule qui précède, la distance de freinage étant beaucoup plus importante.
  • Éviter toute manœuvre brutale : direction, accélération, freinage. Ne pas donner d’à-coups en particulier sur route verglacée.
  • Anticiper les risques : bien repérer les zones délicates (ponts, sous-bois, zones ombragées ou humides) où les risques de verglas sont plus fréquents.
  • Sur autoroute, suivre les conseils affichés sur les panneaux à messages variables (PMV) et rester informé sur les radios qui diffusent des flashs d’information routière (ex : France Bleu).


Retour aux questions